L’année de la vie consacrée, un don de Dieu

par Florence Vinet s.n.j.m.

Le 2 février 2016, ce sera la clôture de cette année vraiment spéciale. Dans sa lettre apostolique, adressée aux personnes consacrées, le pape François a rappelé trois objectifs qui nourrissent ma réflexion.

Regarder le passé avec reconnaissance

Il a invité chaque famille religieuse à se souvenir de ses débuts et de son développement historique. C’était une façon de prendre conscience de la manière dont le charisme a été vécu au long de l’histoire, quelle créativité il a libérée et quelles difficultés il a dû surmonter. J’ai eu le bonheur de participer, avec d’autres SNJM, à la retraite Un pèlerinage intérieur avec Mère Marie-Rose. Cette expérience m’a profondément touchée et m’a permis de regarder notre passé SNJM avec reconnaissance.

Vivre le présent avec passion

Selon le pape François, vivre le présent avec passion signifie devenir « experts de la communion ». Dans une société de consommation, d’affrontement et de cohabitation difficile entre les cultures différentes, du mépris des plus faibles, des inégalités, nous sommes appelées à reconnaitre la dignité de chaque personne et à vivre des relations fraternelles. L’Année de la vie consacrée nous interroge sur la fidélité à accomplir la mission qui nous a été confiée comme SNJM. Au-delà de tous les changements survenus au cours de ma vie religieuse apostolique, je suis appelée présentement à vivre ma vocation d’éducatrice avec passion.

Embrasser l’avenir avec espérance

Actuellement, les difficultés ne manquent pas : la diminution des vocations, le vieillissement, les défis de l’internationalité et de la mondialisation, etc. Il faut alors espérer contre toute espérance. « Ne crains pas, car je suis avec toi » (Jr 1,8). Cette espérance ne se fonde pas sur les œuvres et l’efficacité, mais sur Dieu en qui nous mettons notre confiance. Elle s’exprime dans la prière pour notre prochain Chapitre général dont le thème est À l’aventure avec l’Esprit. « Tu nous laisses entrevoir un avenir riche en grâces, rempli de défis. Tu nous invites à ouvrir des sentiers nouveaux et à risquer nos pas vers une destination incertaine. »

Cette année de la vie consacrée a été pour moi l’occasion de me renouveler et de me questionner. Je désire vous partager des interrogations sur lesquelles je me suis penchée. Je vous invite également à y réfléchir et à donner vos commentaires, si vous le désirez :

  • En parcourant le chemin des générations passées, quelles sont les valeurs qui les ont motivées et qui continuent de m’inspirer dans ma vie de religieuse apostolique?
  • Quels sont les lieux de disparités et de tensions dans notre monde où je puis être « experte de la communion »?
  • Quand je pense à l’avenir de notre Congrégation, quelle espérance m’habite personnellement? Comment se manifeste mon support envers nos plus jeunes sœurs appelées à un service de leadership?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *