Les vieilles sages et le Chapitre général

 

walton

Les vieilles sages et le Chapitre général : une vision de notre congrégation à travers les lentilles des vieilles sages, peu importe l’âge!

par Janet Walton, s.n.j.m.

Reconnaissance des sages en marge

Si j’étais à notre Chapitre général, cet été, je commencerais par la reconnaissance, un temps pour reconnaître et remercier chaque personne pour la contribution de chacune faite à la communauté et au monde.

Intrépidité des sages en marge

Si j’étais au Chapitre, je voudrais imaginer nos prochaines étapes avec intrépidité. De quelles structures avons-nous besoin en tant qu’aînées? Quel serait le défi à surmonter comme d’habitude face au manque de moyens? Quelles sécurités pouvons-nous abandonner? Quelles responsabilités pouvons-nous changer pour en donner plus aux gens qui vivent en marge?

Subversion des sages en marge

Si j’étais au Chapitre, je voudrais consacrer du temps à la subversion. Selon notre point de vue de personnes âgées, que pouvons-nous faire politiquement pour défier la domination du 1 %? Quels risques pouvons-nous prendre? Comme exemple parmi plusieurs, pourrions-nous décider que toute aînée puisse siéger à un conseil local d’école et plaider en faveur de justes ressources pour les enfants qui vivent en marge?

Joie des sages en marge

Si j’étais au Chapitre, je jouerais avec des plumes de paon, j’en donnerais une à chaque personne pour les agiter pendant les déplacements et nous les lancer les unes aux autres. Ce ne sera possible qu’en déplaçant de l’air. Et qu’arrivera-t-il avec cette plaisanterie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *